Le vrai faux de l’attribution

02 Mars 2020 | 858 0

Connaissez-vous vraiment l’attribution ? Testons vos connaissances avec ces quatre questions.

Le last click est-il mort ?

Vrai et faux!

Bien que les experts annoncent la mort du last click depuis plusieurs années, cela reste le modèle d’attribution le plus utilisé (par près d’un annonceur sur deux). Cependant, il est destiné à être utilisé avec d’autres modèles d’attribution car il ne peut suivre à lui seul la complexité toujours croissante des Customer Journey.

L’attribution est-elle une solution stratégique du web marketing ?

Vrai!

Près de 9 professionnels du numérique sur 10 mènent ou ont mené une réflexion stratégique sur l’attribution pour trouver un modèle adapté. Cette réflexion permet d’optimiser les budgets alloués aux différents médias et de mieux comprendre le Customer Journey.

Existe-t-il un modèle d’attribution idéal ?

Faux!

Il n’y a pas de solution parfaite en termes d’attribution : chaque annonceur doit faire une analyse ciblée de son parcours client afin d’exploiter correctement les interactions impliquées dans la conversion. Chaque modèle doit donc être personnalisé, en tenant compte du parcours du client, du secteur d’activité, de l’ensemble des interactions et de leur contribution aux conversions.

Le modèle d’attribution last click minimise-t-il l’impact de la marque ?

Vrai!

L’image de marque est indispensable dans toute stratégie de marketing. Toutefois, la stratégie de marque est une stratégie à long terme et ses effets sont difficiles à mesurer. Cependant, c’est rarement l’élément qui conduit à une conversion, même s’il peut en être à l’origine. Le last click, qui attribue la conversion à la dernière interaction, ne prend pas en compte la contribution de la marque dans le processus de conversion.

Pour ne rien manquer des dernières actualités de Commanders Act, inscrivez-vous à notre newsletter !