Server-Side

Un nouveau standard de collecte de données

Selon Commanders Act

Paradoxe : c’est au moment où la donnée semble la plus indispensable qu’elle devient aussi plus fragile. Les adblockers et l’inhibition des cookies par les navigateurs compliquent la collecte de la donnée tandis que le RGPD l’encadre strictement. Dans ce paysage cookieless s’impose peu à peu une nouvelle manière de collecter mais aussi de traiter la donnée : le Server-Side.

Le Server-Side : quels bénéfices ?

Une performance améliorée

La « web’perf » est devenu un sujet sensible pour les équipes digitales. Et pour cause, elle joue un rôle décisif dans la qualité de l’expérience utilisateur. Chaque seconde gagnée de temps de chargement se solde par des conversions supplémentaires. Bonne nouvelle, le Server-Side réduit le code Javascript et allège les pages.

Une donnée plus qualitative

Le Server-Side, ce n’est pas seulement collecter les données sans les tags partenaires. C’est aussi centraliser la donnée sur un serveur pour la nettoyer – et l’enrichir si besoin. Comme ce traitement n’est plus distribué dans les navigateurs de vos visiteurs, ce travail peut se mener de manière bien plus précise, en interaction avec votre stack martech.

Une maîtrise accrue de la conformité

Pas de marketing data-driven sans un respect rigoureux des consentements et une protection des données des utilisateurs. Deux sujets auxquels le Server-Side contribue doublement : en réduisant le nombre de tags, il expose bien moins les données ; et en centralisant ces données, il apporte une totale maîtrise de leur gouvernance.

Une meilleure agilité des équipes

In fine, le Server-Side se solde par une agilité bien plus grande des équipes qui peuvent désormais profiter d’un contrôle qualité quasi-temps réel des données. Et de bien plus de souplesse pour apporter des correctifs. Avec le Server-Side, les équipes passent de la gouvernance des tags à celle des flux de données.

Le Server-Side comment ça marche ?

Avec le Server-Side, le nombre de tags et d’échanges d’informations que le navigateur web doit orchestrer se réduit sensiblement. Pour l’ensemble des solutions éligibles au Server-Side, un seul envoi d’information sera requis.

La plateforme reçoit ces informations, les trie et les enrichit si besoin via des intégrations avec d’autres sources.

Une fois les informations traitées, elles sont communiquées aux partenaires de serveur à serveur (selon les consentements des utilisateurs).

Comment s’y préparer ?

Associer le DPO à la transition

Si le Server-Side a les apparences d’un projet IT, dans la pratique, les enjeux dépassent la technique. Le sujet principal du Server-Side, c’est la gouvernance des données. Indispensable donc d’associer le Data Protection Officer au plus tôt.

Inventorier les partenaires

Plusieurs dizaines de partenaires sont probablement activés sur votre site. Tous ne seront pas forcément opérationnels tout de suite en Server-Side. D’où l’importance de les inventorier et d’évaluer leur compatibilité.

Commencer avec les bons candidats

Cet inventaire mené, il est temps de lancer les premières migrations. Autant le faire avec les partenaires déjà bien rodés à la mécanique Server-Side.

Sourcer les expertises requises et communiquer

Il est possible que sur le chemin de la migration vers le Server-Side vous deviez recourir à différentes expertises (juridique, technique, marketing…).  Faites preuve de pédagogie via une communication régulière pour avancer dans vos projets.

Commanders Act
+30 connecteurs Server-Side prêts à l’emploi

Nos connecteurs server-side permettent à vos équipes de connecter rapidement et efficacement vos systèmes et vos partenaires. Ils s’ajoutent à la bibliothèque de 1200+ connecteurs client-side. Une bibliothèque en constante évolution.

Quelle que soit la catégorie recherchée (advertising, emailing, SMS, personnalisation onsite, notifications push, mobile), profitez d’intégrations faciles à mettre en place, sans compétences techniques particulières, et personnalisables.

Avec Commanders Act vous profitez d’une plateforme nativement Server-Side, conçue pour l’ère du cookieless. De la gestion des consentements à l’orchestration de vos campagnes, Commanders Act garantit la continuité de votre marketing digital et une mise en œuvre agile. La plateforme propose des connecteurs Server-Side prêts à l’emploi avec un large éventail de partenaires (Meta, Google, Criteo, AT Internet, Kameleoon, AB Tasty…).

Découvrez la plateforme Commanders Act

Server-Side : vos questions, nos réponses

Quel est l’impact du Server-Side sur le consentement ?
Ce sont deux sujets distincts. Migrer vers le Server-Side ne dispense absolument pas de collecter les consentements. Ce consentement sera diffusé au travers du Server-Side, afin que les flux de données partenaires se conforment aux indications des utilisateurs.

Un site qui a déjà intégré un TMS Client-Side a-t-il moins d’investissement à prévoir pour migrer vers un TMS Server-Side ?
Oui, dans une certaine mesure, car un appel reste nécessaire pour activer le Server-Side. Cet appel peut être effectué depuis le conteneur Client-Side, que vous n’aurez donc pas à mettre en œuvre. Un datalayer déjà en place vous facilitera la tâche.

Le Server-Side permet-il d’utiliser d’autres variables que celles du datalayer ?
Absolument. Le Server-Side vous permet d’interagir avec d’autres applications de votre stack martech pour enrichir l’information – dans la limite des consentements donnés par les utilisateurs.

Dans quels délais les solutions des partenaires seront-elles compatibles avec le Server-Side ?
Tout dépend en fait de la nature des actions assurées par ces partenaires : identifier ? collecter ? interagir ? Pour l’identification, vous pouvez vous passer du tag client-side ; pour la collecte, la bascule semble possible ; pour l’interaction (par exemple la personnalisation), cela s’annonce plus délicat. Et il est fort probable que pour un même partenaire, certaines pages soient trackées en Client-Side et d’autres soient traitées en Server-Side. Notez que Commanders Act propose d’ores et déjà 30 connecteurs Server-Side prêts à l’emploi.