Datalayer

Normaliser votre stratégie de données

La couche de données est une bibliothèque de données qui décrit le contexte d’une action. Il contient une variété d’informations, y compris des données techniques (p. ex. dispositif utilisé, protocole d’accès), contextuelles (p. ex. type d’action, section, contenu de bannière), marketing (p. ex. origine, achat, participation ou non à un jeu), juridiques (p. ex. suivi de l’opt-out) et CRM (p. ex. segment utilisateur, identifiant de connexion le cas échéant).

Les informations contenues dans une couche de données peuvent être publiques ou privées, cryptées ou non cryptées. Les éléments qu’il contient se présentent sous différentes formes (texte, montant, nombre, etc.) et peuvent être hiérarchisés. Les fournisseurs n’ont pas besoin de toutes les informations contenues dans une couche de données ; les données sont filtrées par un TMS, avant d’être transformées et transférées aux solutions qui les utilisent.

La nature de la couche de données est souvent représentative de la maturité marketing de l’équipe numérique. En général, les couches de données existent pour répondre aux besoins et aux attentes de l’équipe marketing et des partenaires technologiques. Si une solution a besoin d’une variable pour créer sa valeur, elle doit la collecter. Ainsi, les couches de données de première génération étaient essentiellement centrées sur le contenu admissible. La deuxième génération intègre davantage de variables qui permettent d’établir le profil des visiteurs (statut de la clientèle, segment, notation, etc.). La troisième génération sera peut-être invisible, au moins partiellement, pour faciliter l’adoption côté serveur.