« Le gros atout de Commanders Act est d’être une plateforme impartiale »

Par Annabelle Laudano 04 Décembre 2018 | 647 0

Benjamin Drocourt, Directeur de la Régie Commerciale, Boursorama
Cyril Bourbon, Directeur Support Web, Boursorama

La gestion des consentements à l’heure du RGPD : une révolution ou une évolution pour les éditeurs de presse ?
BD –
À nos yeux, il s’agit davantage d’une évolution, d’un mouvement qui met de l’ordre dans le marché. Avec une double activité Media & Banque, nous avons évidemment pris le sujet à bras le corps. Appliquée à notre site et couplée à la retenue de cookies tant que le consentement n’est pas recueilli, la collecte des consentements n’a pas occasionné de pertes d’audiences ou de données. Cela dit, Boursorama est un média particulier dont 75% du trafic arrive en direct avec en moyenne 7 pages vues par visite. Pas de Big Bang pour l’heure donc mais cela pourrait arriver avec ePrivacy…

Certains voient dans les débats actuels la preuve que les cookies ont atteint leurs limites…
BD –
Des projets d’ID ou de log communs sont actuellement à l’étude et représentent selon moi de belles opportunités pour faire évoluer notre industrie mais je pense que les cookies ont encore de beaux jours devant eux. Tout cela pouvant être remis en question avec l’application d’ePrivacy qui reste encore floue à date, sur le fond comme sur la forme.
CB – Oui, le procédé est basique mais il se révèle finalement bien adapté à la réalité du digital et cela même à l’heure du RGPD. Nous le voyons d’ailleurs avec des landing pages plus commerciales que nous gérons aussi : une bonne gestion des cookies permet de se conformer au RGPD sans altérer sensiblement leur performance. Surtout, pour le moment, nous ne voyons pas vraiment une alternative émerger…

Votre regard sur la solution apportée par Commanders Act ?
BD –
Le gros atout de TagCommander de notre point de vue c’est d’être une solution strictement technique, réellement neutre là où d’autres peuvent parfois être juge et partie. L’autre atout est très opérationnel puisque le TMS (Tag Management System) et la CMP (Consent Management Platform) sont une seule et même solution.

Envie d'une démo ?