Commanders Act poursuit sa croissance sur le marché de la Customer Data Platform

Par Michael Froment - 06 Février 2020 | 266 0

A l’approche de ses dix ans, Commanders Act confirme son expertise et sa maturité en matière de data et de collecte du consentement, sur un marché en pleine transformation.

Paris, le 6 février 2020 – Pour Commanders Act, leader européen de la CDP (Customer Data Platform) en mode SaaS, l’année 2019 aura été marquée par une croissance soutenue sur le marché de la CDP et de la gestion du consentement. Avec un chiffre d’affaires proche des 10 millions d’euros et une accélération de son activité en Europe, Commanders Act se démarque notamment de ses concurrents en proposant la seule Customer Data Platform identifiée par Gartner intégrant nativement une plateforme de consentement. Dans un contexte digital en pleine transformation, marqué par des changements profonds en matière de gestion des tags et des cookies, Commanders Act anticipe une année 2020 particulièrement dynamique, au cours de laquelle les organisations vont devoir changer leur approche traditionnelle du marketing digital et de l’exploitation des données clients.

Une approche intégrée de la CDP qui séduit le marché

Le monde digital a encore fortement ressenti en 2019, les secousses de l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données), plongeant de nombreux acteurs du marché dans une certaine incertitude quant à leurs obligations et aux moyens de se mettre en conformité. Les organisations ont en effet dû composer avec la nécessité de mettre en place les dispositifs adéquats en matière de collecte du consentement, tout en continuant à pouvoir exploiter leurs données clients de manière efficace et pertinente.

Dans ce contexte, Commanders Act a su tirer son épingle du jeu, en proposant la seule Customer Data Platform intégrant nativement une plateforme de gestion du consentement (CMP). La solution TrustCommander de Commanders Act,  permet ainsi de bloquer automatiquement les tags qui n’ont pas été expressément autorisés par les utilisateurs.

« Les règlementations en matière de protection des données sont en train de considérablement se durcir et se généraliser, explique Michael Froment, co-fondateur et PDG de Commanders Act. Ainsi, une Customer Data Platform ne peut fonctionner aujourd’hui qu’en embarquant, en son sein, une plateforme de gestion du consentement. Ce qui permet aux équipes marketing de s’assurer, d’une part que leurs politiques de collecte des données sont bien respectées et conformes aux exigences du RGPD, d’autre part que les données dont ils disposent sont vérifiées et fiables donc véritablement ‘’utiles’’. »

Commanders Act a ainsi gagné de nouvelles références, notamment dans le secteur des médias, en France mais aussi en Italie et en Allemagne, où son activité a continué de croître de manière importante avec une accélération du volume de commandes. Fort de cette progression, Commanders Act anticipe une année 2020 particulièrement dynamique, tant sur le marché de la collecte du consentement que sur celui du tag management.

Un marché en mutation, qui continue à redessiner les contours de l’écosystème digital

Avec la récente mise à jour d’ITP (Intelligent Tracking Protection) d’Apple, et l’annonce par Google d’une modification de la gestion des cookies d’ici à deux ans, de nouveaux enjeux et nouveaux questionnements autour de la gestion des tags et des cookies sont en train d’émerger. Comment le marketing digital va-t-il devoir s’adapter, de façon durable, face à la transformation de pratiques jusqu’ici fondamentales ? Et quels sont les composants technologiques qu’il faudra déployer et maîtriser pour réorienter ces pratiques ?

Ces changements, combinés aux nouvelles recommandations attendues de la CNIL en matière de collecte du consentement, vont sans aucun doute marquer un nouveau tournant dans la manière de gérer les tags et les données clients.

« Les contextes mouvants sont toujours sources d’inquiétudes pour les organisations, en particulier quand les changements impactent leur cœur de métier, comme c’est le cas pour les éditeurs et les annonceurs, souligne Michael Froment. Les prochains mois seront probablement marqués par un nécessaire retour aux fondamentaux du web, qui demanderont une expertise tant technologique que marketing. »

Commanders Act prévoit ainsi de consolider la proposition de valeur de sa CDP, en renforçant l’interconnexion entre ses applications, afin d’offrir à ses clients une expérience toujours plus fluide et simplifiée de la gestion des données clients.  La société va également introduire davantage d’intelligence autour des données collectées pour le compte de ses clients, dans le but de fournir des analyses prédictives et des recommandations plus précises aux équipes marketing.

Avec des recrutements prévus, l’ouverture d’une nouvelle agence en Espagne et le développement d’un réseau de partenaires à l’international, Commanders Act va continuer à déployer l’expertise et le savoir-faire qui ont fait son succès depuis maintenant près de dix ans et qui lui permettent d’accompagner et de rassurer ses clients dans ce  marché en mutation.

Pour ne rien manquer des dernières actualités de Commanders Act, inscrivez-vous à notre newsletter !